Mariapia Bracchi

Mariapia Bracchi

Artiste associée à la Maison des métallos de 2005 à 2009, elle a mis en scène tous les spectacles de la compagnie du Goudron et des Plumes depuis sa création en 2000 à savoir : L’ancre de Miséricorde d’après Mac Orlan au Festival des Arènes de Lutèce en 2001, Los Enfermos d’Antonio Alamo au Théâtre de l’Opprimé en 2003, On dormira quand on sera mort au Colombier à Bagnolet en 2004 et à La Maison des métallos en 2005, Le jardin aux cerises en 2003 et 2004 dans le cadre du 20eme en fête, Chronique des jours de pluie au Colombier à Bagnolet et à la Maison des métallos et À se tordre d’Alphonse Allais au Centre culturel de Sarlat et au petit Hébertot,en 2009, Choses vues de Victor Hugo au théâtre de Bergerac en 2010, Froid de Lars Norèn au Sudden théâtre en 2011 ainsi que dans le cadre du Festival les uns chez les autres et Au vent se lève en 2012. Depuis 2012, elle se consacre au théâtre miniature via la photographie sous le nom de doll-scenette. Ses images ont été exposées entre autre au Festival Mondial des théâtres de la Marionnettes et publiées aux éditions D-Fiction. En 2015 elle a suivi la formation continue de l’école des Gobelins. Professeur de deuxième année aux Cours Acquaviva depuis 2010, elle a également enseigné au cours Florent et a animé de nombreux stages et ateliers dans le cadre de la compagnie du Goudron et des Plumes.