L’Epreuve et les Sincères Marivaux

L’Epreuve et les Sincères Marivaux

L’épreuve et les Sincères

 

La revue de presse du spectacle ici

 

« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point ».

 

Cette pensée bien connue de Blaise Pascal obsède Marivaux et occupe la majeure partie de son œuvre.

Dans l’Épreuve et Les Sincères, l’auteur, véritable chirurgien du cœur, nous livre deux variations sur cet éternel combat : Raison contre sentiments. Il nous en fait rire beaucoup, nous en attriste parfois et nous fait réfléchir sans cesse en nous renvoyant à nous-même car il est un formidable observateur et portraitiste de ses semblables.

« Marivaudage » dit-on souvent avec légèreté… à ne pas confondre avec badinage ! « On ne badine pas avec l’amour » dira bientôt Alfred de Musset autre expert ès cœurs humains. Il y a beaucoup plus que du badinage dans les dialogues à fleuret moucheté de Marivaux. La cruauté, la perversité, l’orgueil, la bêtise des hommes quand il s’agit d’amour en sont le plus souvent la matière première.

 

Mise en scène Philippe Uchan

Assisté de César Duminil

Décors Maximilien Bonora

Costumes Anne David et Dine Haouari

Chorégraphie Sophie Tellier

Son Quentin Morant

 

Reprise tous les lundis à 20h30 du 10 octobre au 28 novembre 2016 au Théâtre des Béliers parisiens.

Un spectacle créé en janvier 2016